Publié par : Gina Desjardins | 3 août 2009

Les jeux vidéos, responsables du car surfing?

Les nouvelles par rapport au car surfing sont vraiment tristes. J’ai été désolée de lire sur Cyberpresse que Gabrielle Dionne a succombé à ses blessures. Je suis d’accord avec ce qu’on dit, le car surfing est extrêmement dangereux! Cela dit, ça me fâche lorsqu’on commence à chercher un coupable et qu’on sort n’importe quoi!

Aujourd’hui, plusieurs personnes ont mis un lien sur Twitter vers un article affirmant que le jeu Grand Theft Auto (GTA), de Rockstar Games,  serait responsable de l’augmentation de sa popularité. Denis Talbot a tôt fait d’écrire que ça ne faisait pas de sens. Et comment!

C’est quand même étrange, encore hier, les médias disaient que les joueurs ne bougeaient pas assez, étaient asociaux, etc… Mais aujourd’hui, ils oublient ce qu’ils disaient hier et écrivent qu’ils s’engageraient dans des activités dangereuses. C’est quoi le rapport?

Le hic? Il n’y a pas de mission dans GTA où l’on doit faire du car surfing. Oui, il est vrai que l’on peut aller sur le toit des voitures… Mais quiconque a joué sait que c’est une activité dangereuse qui va fort probablement causer la chute de ton personnage. Alors je ne vois pas pourquoi quelqu’un qui joue à GTA aurait l’idée de tenter l’expérience dans la vraie vie!!! Et je suis certaine que plusieurs joueurs de GTA ne savent même pas que tu peux faire ça dans le jeu. Voici ce qui risque d’arriver à ton personnage si tu l’essaies:

Dans l’article Car-surfing injuries linked to video games du LA Times  (merci @hugoprev pour le lien),  on est un peu moins drastique. Toutefois, il est quand même écrit qu’il y a eu une augmentation des accidents liés au car surfing en 2004-2005, année de la sortie de GTA: San Andreas.

Avec une logique comme ça, moi j’affirme que l’augmentation a été causée par ces événements de 2004:

– La réélection de Bush et/ou la défaite de John Kerry (ben quoi, il y avait de quoi avoir une soudaine envie de faire des conneries)

– L’incident de Janet Jackson dans son numéro avec Justin Timberlake au Super Bowl (pour se changer les idées par rapport à un événement beaucoup trop médiatisé)

– La sortie du film Collateral avec Tom Cruise. (un taxi a de l’importance dans le film)

– La sortie et popularité de la chanson Live Like You Were Dying de Tim McGraw.

Non mais, franchement! Si vous regardez sur le net, les vidéos de car surfing ont parfois des centaines de milliers de clics. Le plus grand nombre de clics pour des vidéos de gens qui s’amusent à monter sur les voitures en jouant à GTA ont rarement plus de 1000 clics…

Tant qu’à ça, c’est de la faute à Homer Simpson aussi. Étrangement, personne n’a encore accusé le jeu The Simpsons Hit & Run. Pourtant, on peut aussi y monter sur une voiture! La preuve:

****

Vous vous souvenez du film Teen Wolf avec Michael J. Fox, sorti en 1985?  Lorsqu’on fait une recherche, on lit que ce film aurait popularisé cette activité dangereuse. (personnellement, il ne m’était jamais passé par la tête de faire ce qu’il faisait, surtout lorsqu’il était en loup-garou!)

Et que le film Grindhouse, particulièrement le segment Death Proof de Quentin Tarantino, l’aurait repopularisé.

****

On peut blâmer les sites de partage vidéos comme Youtube d’avoir permis aux gens de voir des vidéos de car surfing, mais en même temps, lorsqu’on fait une recherche pour «car surfing», on tombe sur plusieurs extraits de bulletins de nouvelles qui parlent des gens qui se sont blessés en l’essayant. Moi, si j’avais eu le goût de le faire, et que j’étais allée voir sur le web, ça m’aurait vite refroidie.

Dans ce reportage, de 1994, sur une jeune fille de dix ans qui s’est blessée en l’essayant, sa soeur dit «elle avait vu des jeunes le faire dans le stationnement de l’école». Elle ne dit pas : «Elle avait loué Teen Wolf hier».

****

Il me semble que depuis toujours, un pourcentage de jeunes s’engage dans des activités dangereuses.  Des exemples:

La guerre des Mods et des rockers en Angleterre, démontré dans le film Quadrophenia.

La course dans Grease. Ce genre de course avait lieu bien avant le film.

J’aimerais bien citer le Dr. Ann-Christine Duhaime dans l’article du LA Times…

« People do stupid things, and adolescents do some of the stupidest, » Duhaime wrote, in what is perhaps one of the most accurate observations in medical literature on accidental injuries. […]
Adults, she says, need to channel teens’ need for adventure into « activities with less likelihood of life-altering, or life-ending, outcomes. »

Ça résume ce que je pense. Il y a toujours eu des gens pour faire des trucs stupides. Arrêtons d’essayer de trouver des coupables et essayons de trouver des moyens de canaliser leur besoin d’aventure dans des activités qui ne mettent pas leurs vies en danger.

MÀJ:
Je viens de voir que Michelle Blanc a aussi publié un billet sur le sujet, Le « car surfing », est-ce un phénomène Web?. J’espère qu’elle et Hugo Lavallée de Radio-Canada liront ce billet pour comprendre le non-sens par rapport à GTA…

MÀJ 2:
Frederic Gignac aka Mercador en avait aussi parlé dans son billet Carpe Diem sur le site Hardgamers

MÀJ 3:
Pour lire davantage sur le sujet.
Activités hyperboliques par Missmath sur son blogue, Brouillon de poulet pour l’âne.
Morte en faisant du car surfing (ajout) par Le professeur Masqué

Le lendemain, le 4 août:

Patrick Lagacé a publié un article sur le sujet dans La Presse.
C’est la faute de Newton
Par la suite, il a écrit sur son blogue sur cyberpresse: Le car-surfing est un choix

Sur Matin.qc.ca, c’était aussi le sujet de Cecile Gladel sur son blogue L’événement sur le web. Elle a écrit: Car surfing: déjà deux morts!!!


Responses

  1. j’ai envoyer l’article @denistalbot car @michelleblanc allais en parler a SRC et que je trouve vraiment déplorable de toujours mettre les accusations sur les trucs facile comme les jeux et jackass.

    japprouve pas le carsurfing, mais blamer pas ce que vous connaisez pas!

  2. Pour pouvoir conduire une voiture seul au Québec, tu dois avoir au moins 16 ans 8 mois. Ça c’est si t’as été passé ton examen théorique la journée de tes 16 ans et que tu as suivis des cours de conduite. Sinon c’est 17 ans.

    Et je m’excuse, mais à 17 ans, tu connais les dangers de la route. Tu sais que si tu roules à 170 km/h c’est dangereux. Tu sais que si tu fais du car surfing, ce l’est tout autant. Je suis désolé, mais à 17 ans, lorsque tu pratiques une activité dangereuse, tu le sais. Si t’es plus vieux, tu le sais encore plus.

    Dans ce cas là, malheureusement, je pense qu’on peut parler de personnes stupides à la recherche de sensations fortes à tout prix. Si ça n’avait pas été du car surfing, ça aurait été de s’étrangler entre eux jusqu’à être sur le bord de perdre connaissance ou une niaiserie dans ce genre là.

    Par contre, dans le cas des plus jeunes, est-ce que les jeux vidéos y sont pour quelque chose? Premièrement, on se souvient que les jeux sont côtés. Ils ont une côte et on s’entend qu’une fille de 10 ans ne devrait pas jouer à GTA.

    Ensuite on s’entend aussi que les parents devraient lui dire « Tsé ton personnage dans GTA, il baise des putes pour avoir plus d’énergie, il tue du monde pour avoir plus d’argent, mais dans la vraie. C’est pas demême qu’il faut faire et blablabla »

    Je suis un fan de lutte depuis que j’ai genre 9-10 ans et quand des amis de mes parents le savaient, ils leur disaient « Hein!!! TON FILS VA ETRE VIOLENT!! ». Je ne me suis jamais battu de ma vie. Je savais que ce que je voyais était arrangé et fictif.

  3. C’est la faute à Janet. C’est sûr.😉

    Ça m’irrite tout autant quand on pointe le cinéma parce que quelqu’un a eu des comportements violents! Les gens cherchent toujours des coupables et, idéalement, le plus loin d’eux possible!

  4. T’es pour le moins convaincante Gina !

  5. Gi, tu m’as fait tellement rire avec Bush et Janet!!! hahahahahahahaha Vraiment drôle!!! You rock, sis!

  6. Et j’oubliais: un taxi a de l’importance dans le film! hahahahaha

  7. Ta démonstaton est on ne peut plus clair…

  8. Tu as demandé de commenter sur ton blogue alors voici ce que j’ai écrit la semaine dernière…

    http://www.hardgamers.com/nouvelle.asp?no=33671

  9. Ta démonstration est on ne peut plus clair…

  10. […] MAJ Je vous invite à lire le billet de Gina Desjardins qui fait la démonstration très éloquente que Grand Theft Auto n’est pas non plus responsable du car surfing, dans son billet Les jeux vidéos, responsables du car surfing? […]

  11. La question du mimétisme à partir de simulations, comme les jeux vidéo par exemple, est loin d’être vidée. Le problème, c’est que, d’un côté, il y a des gens qui disent que les simulations n’ont pas d’influence sur le comportement. Mais, de l’autre côté, nous avons bon nombre d’organisations gouvernementales ou non gouvernementales qui utilisent des simulations pour créer des comportements chez certaines personnes – les militaires, les astronautes, les policiers, etc. passent maintenant tous dans la moulinette de la simulation.

    Or, le problème est que justement, ces simulations s’avèrent efficaces pour créer des comportements; pour s’assurer que des individus répondront de manière adéquate dans certaines situations. MAIS, et là est le fond de la question, est-ce que cela est suffisant pour changer des attitudes, ou même faire en sorte que des individus se mettent à adopter des comportements dans d’autres situations que celles qui sont simulées?

    Malheureusement, pour l’instant, la science n’apporte pas encore de réponses claires et précises.

  12. C’est juste du journalisme à sensation. Certains journalistes préférent prendre le moyen le plus facile pour vendre de la copie ou augmenter leurs côtes d’écoute.

  13. Je partage tout à fait votre point de vue et ose préciser également mon opinion sur mon blogue tout en faisant référence au vôtre.

  14. Je partage beaucoup des points que tu as soulevés et tes références sont intéressantes. Mais j’ajouterai une chose: peut-être certains films ou jeux vidéo réussissent-ils à stimuler uniquement que des imbéciles?

  15. @Yarek: Michelle ne faisait que rapporter le LA Times. C’est pas évident pour quelqu’un qui ne joue pas de savoir que ce qui est dans un article du LA Times ne fait pas de sens.

    @Michelle: Merci beaucoup d’avoir lu, compris et fait une mise à jour sur ton blogue.

    @Pierre-Luc, exactement, GTA est un jeu pour adultes et les jeunes ne devraient même pas y jouer. C’est fou à quel point certains parents laissent leur enfant écouter ou jouer à n’importe quoi pour ensuite blâmer les médias.

    @Charles: lorsqu’on s’attaque à un sujet qui me passionne, attention!😉

    @Marie-Julie et @India: J’avoue que je me suis trouvée assez drôle aussi. C’est effectivement ridicule cette recherche de coupable… Ça me fâche!

  16. @Mercador: j’ai fait une MÀJ pour mettre un lien vers ton site!🙂

    @Roger: C’est malheureusement, en effet, souvent le cas…

    @Missmath: intéressant billet!🙂 Je vais l’ajouter en lien à la fin également. C’est une drôle de coïncidence que vous ayez mis le clip de Projet Orange. J’ai débuté ma carrière en travaillant dans l’industrie de la musique et Projet Orange était un de mes 2 projets. Je travaillais avec eux au moment de cette campagne!

  17. @Benoit et @le professeur masqué:

    J’ai beaucoup à répondre à ce sujet. Je crois que je vais en faire un prochain billet. Mais je veux prendre le temps de le faire, alors ça ne sera pas tout de suite.

    Je m’intéresse beaucoup au sujet de la violence et des jeux vidéo. Je lis beaucoup sur le sujet. Je lis sur les différentes recherche, je suis les blogues des psychologues, j’ai participé à une table ronde au dernier sommet du jeu de montréal… Ça m’intéresse particulièrement, puisque j’ai étudié en psychologie à l’université. Mon cours favori, et celui où j’avais les meilleures notes, étaient: criminalité et délinquance.

    Benoit, selon les recherches, les soldats qui font des simulations sont hyper stressés parce qu’ils savent qu’ils seront possiblement dans une situation semblable. Une même personne qui jouait au même jeu ne réagissiat pas du tout pareil.
    Selon d’autres recherches, c’est même une façon de se défouler, de laisser sortir sa frustration, de canaliser ses énergies…
    Mais évidemment, ça dépend de qui nous sommes fondamentalement. Si nous avons de la graine de criminalité en nous, etc, on va réagir différemment… Le jeu ne sera pas responsable de te développer un côté délinquant s’il n’y est pas.

    J’en reparle plus longuement plus tard. Trop court pour un simple commentaire!!

  18. Si l’on dit que l’on a de la graine de criminalité en nous, cela veut dire que l’on adhère aux théories des causes biologiques de la criminalité.

    Cesare Lombroso est le pionnier de ce genre de théories – théories qui émergent d’ailleurs dans la foulée de la révolution darwinienne et de la montée de l’adhérence à l’eugénisme. Le problème, c’est qu’il amène généralement des stigmatisations qui sont assez étranges. Du genre que les criminels ont des circonférence crâniennes plus petites ou encore que les terroristes ont des malformations dans l’oreille interne – je n’invente pas; ce sont des recherches qui ont été menées.

    Il faut donc faire attention avec l’argument du «gène criminel». Et, pour ma part, j’ai de la difficulté avec ce genre de vision déterministe. Dire qu’il y a un gène criminel condamne par avance. Or, cela explique très mal alors pourquoi il y a des variances si grande dans le type de criminalité dans les sociétés.

    Enfin, cela mériterait une discussion plus longue que ce que je fais ici.

  19. Je partage l’avis de Benoit à propos du «gène criminel». Si un tel déterminisme existe, comment reprocher aux gens ce qu’ils sont?

    Dans cette veine, je lisais un roman policier ou le personnage principal reprochait à un suspect son passé pédophile en disant qu’il le serait toujours et qu’il était convaincu qu’il recommencerait à abuser de jeunes garçons.

    Le suspect a alors fait saisir à l’inspecteur la portée de son argument en lui demandant comment il pouvait condamner ses actes répréhensibles si cela était dans sa nature intrinsèque de les poser.

    Joli dilemme…

    Très intéressant votre blogue. J’ai envoyé les coordonées à un ami journaliste spécialisé en techno.

  20. Je n’ai jamais parlé d’un gène criminel! Je ne suis pas certaine qu’un tel gène existe. Peut-être, mais pour le moment, j’ose espérer que non. Remarque, les études sont mitigés à ce sujet.

    Je ne parlerais pas de gènes, mais d’environnement. Et ça, ça peut être assez larges. Les premiers mois et premières années sont primordiaux dans le développement de notre personnalité. Et c’est à ce moment que s’implanterait cette graine de délinquance selon plusieurs études sur des jumeaux séparés à la naissance.

    Il y a 2 genres de criminels, ceux qui ont de la culpabilité et ceux qui n’en ont pas. C’est comme ça que plusieurs prisons séparent les criminels d’ailleurs. Ceux qui ont de la culpabilité peuvent commencer comme ça sur le tard, sans raison apparente, parce qu’ils se font influencer par de nouveaux amis par exemple. Mais ils sont facilement réhabilitables, parce qu’ils ressentent de la culpabilité.

    Mais de toute façon, dans ce cas-ci, c’est davantage quelqu’un qui recherche les sensations fortes. Ce qui est différent selon moi.

  21. @le professeur masqué: merci!

    C’est qui votre ami journaliste spécialisé techno? On est tellement peu dans le domaine, que lui et moi devons certainement se connaître!🙂

  22. Il devrait vous connaitre et je remarque que vous l’avez en lien. Je tiens à garder un léger anonymat quand même…

  23. Les personnes qui cherchent les sensations fortes vont généralement être catégorisées comme étant dans les personnes qui ont du « low self control ». Le « low self control » est souvent perçu comme étant un des préalables de la personnalité criminelle – chose qui est demeure encore en suspens au niveau théorique.

    J’ai moi-même fait une étude là-dessus – notamment en ce qui concerne la délinquance liée à World of Warcraft. Le « low self control » semble être présent, mais de là à dire qu’il est significativement présent, c’est une marge.

    Mais, si on considère « l’environnement » comme facteur de création du comportement de « low self-control » je vois mal comment les jeux vidéo devraient être considérés comme des éléments ne faisant pas parti de l’environnement.

    En d’autres mots, je crois qu’effectivement que les jeux vidéo jouent sur le comportement – pas dans ce cas, car il n’y a pas de car surfing dans GTA. TOUTEFOIS, cette influence est nécessairement minime et doit être relativisée. Elle est probablement très bas dans la hiérarchie des influences menant à des comportements criminels, délinquants ou déviants.

    Par conséquent, ce qui est plus intéressant, c’est de comprendre pourquoi et comment cette « influence » est posée comme une menace sociale, alors que bon nombre d’éléments sont probablement bien plus importants comme facteurs influençant le comportement? Pourquoi le discours ambiant, place cette “menace” au-dessus d’autres éléments qui sont bien plus importants?

  24. Je ne suis pas d’accord que quelqu’un qui cherche les sensations fortes est dans la catégorie des gens qui ont peu de contrôle…
    Personnellement, j’adore les sensations fortes. J’ai sauté en parachute et en bungee par exemple. Et je suis toujours prête à essayer de nouveaux trucs. Mais ces activités sont encadrées et le risque est minime. La sensation, elle, est la même.
    Ce que j’avais appris dans mes cours de criminalité, c’est que l’influence de l’environnement chez les «vrais criminels» se fait très très tôt! Bien avant qu’ils puissent se servir d’une manette.

    Cela dit, je pense qu’il faut être responsable à ce qu’on permet aux jeunes de jouer ou d’écouter. Une émission, un film ou un jeu pour adulte ne devraient pas être permis facilement et librement à la maison. Ça demande un encadrement, une explication avec l’enfant de ce que c’est.

    Certains parents jugent que leur enfant est assez mature et ont parfois bien raison. Tous les enfants sont différents et c’est aux parents de juger. Mais ce qui est important, c’est qu’ils soient conscients de ce qu’est le produit et qu’ils prennent une décision en connaissance de cause.

    Je ne dis pas non plus que les formes de divertissement ont 0 responsabilité. Mais dans la balance, comme tu dis, c’est loin d’être ce qui pèse le plus.

  25. En ce qui concerne la question du « low self-control » ce qu’il faut dire, c’est que ce n’est pas parce qu’on a des traits marqués par du « low self-control » que l’on est criminel/délinquant/déviant. Par contre, ce que les tenants de cette théories vont dire, c’est que l’on constate que les criminels ont généralement des traits liés au « low self-control »

    Pour ce qui est de l’acquisition en bas âge, ce sont les théories tirées de la psychologies qui vont affirmer que les « pré-requis » du comportement criminel s’obtiennent en bas âge.

    Un autre paquet de théories vont cependant dire que le comportement criminel peut être acquis plus tard. Par exemple, les théories de l’apprentissage vont dire que la criminalité/la délinquance est un « métier » qui s’apprend avec des pairs criminels/délinquants.

    Ce qui est amusant avec toutes ces théories, c’est qu’elles deviennent plus ou moins populaires avec le temps. Il y a des modes et des tendances. Comme quoi, le discours scientifique est, lui aussi, fortement construit!!!

  26. En fait, ce n’est pas des différentes théories. Il y a des genres de criminels différents. Certains l’apprennent effectivement sur le tard. D’où la distinction entre «vrais délinquants» et «faux délinquants» ou présence de culpabilité vs non-culpabilité. Les «vrais», qui ne ressentent pas de culpabilité, ne se retrouveraient apparemment que parmi ceux qui ont développé des mécanismes de défense particuliers en bas âge.
    Enfin, c’est ce que j’avais appris dans mes cours et ce que j’ai lu par la suite.

  27. Intéressant texte de Mario Roy sur le car surfing:
    http://www.cyberpresse.ca/opinions/editorialistes/mario-roy/200908/05/01-889849-lauto-jouet.php

  28. « Ce que j’avais appris dans mes cours de criminalité, c’est que l’influence de l’environnement chez les «vrais criminels» se fait très très tôt! Bien avant qu’ils puissent se servir d’une manette »

    Laisson la liberter au parents et l’education

    Mais la theorie change en fonction du temps politique

    Un claque non jamais , maintenant oui dans certain cas …


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Catégories

%d blogueurs aiment cette page :